Emma'lettre n°32

 

A LIRE CE MOIS-CI

 

[INTERVIEW]

CLÉMENCE, INTERVENANTE SOCIALE

 

[ARTICLE] 

JOURNÉE SOLIDAIRE - BAYER CHEZ EMMAÜS LYON

 

[RETOUR SUR ACTUALITÉ]

ÉVÉNEMENT AUQUEL EMMAÜS A PARTICIPE

     

 LES OBJETS LABEL EMMAÜS DU MOIS 

 

   

EMMA’LETTRE
N°32
OCTOBRE 2018

Emmaüs Lyon

8 avenue Marius Berliet – 69200 Vénissieux

04.78.91.69.97

www.emmaus-lyon.org

Cliquez ici pour visualiser en ligne

[INTERVIEW]

Clémence, Intervenante sociale

Au mois de juin, Clémence a remplacé Marie-Chantal en tant qu’intervenante sociale au sein de la communauté d’Emmaüs Lyon. Dans cet article, nous allons apprendre à mieux la connaître, mais également à connaître ses premières impressions d’Emmaüs Lyon.

 

Qui es-tu ? Et quel est-ton parcours ?

Je suis Clémence, intervenante sociale à la communauté de Lyon depuis maintenant 4 mois.

J’ai commencé à travailler en 2009 à la communauté de Bourgoin-Jallieu où j’avais été en stage au début de mes études. Je suis restée 3 ans dans la communauté puis, j’ai repris mes études pendant une année pour finaliser mon diplôme de travailleuse sociale (Conseillère en Economie Sociale et Familiale).

À la suite de l’obtention de mon diplôme en 2013, j’ai travaillé dans différentes structures : en tant que mandataire judiciaire (tutelle/curatelle) et comme responsable du secteur adulte/famille d’un centre social (beaucoup d’animation, de mise en place de temps collectifs et conviviaux, de sorties,…). Ces nombreux emplois m’ont permis d’enrichir mon expérience et de mieux cerner le type de poste où j’aime évoluer. Mon expérience était essentiellement sur des lieux de vie (Pension de famille, CHRS, Centre d’hébergement d’urgence et hébergement en dispositif hôtelier) auprès de femmes avec enfants en bas âge ou de familles déboutées de leur demande d’asile.

Enfin, en juin 2018, de retour à Emmaüs, mais Emmaüs Lyon en tant qu’intervenante sociale.

 

Quelles sont tes missions au sein de la communauté Emmaüs Lyon ?

Mes missions au sein d’Emmaüs Lyon sont très variées. Ce qui est commun à tous les compagnons, c’est d’abord s’assurer que les droits sociaux sont ouverts, en particulier l’assurance maladie. J’accompagne aussi beaucoup l’accès aux soins (orientation, liens avec les professionnels de santé).

Pour le reste, de manière plus individuelle, j’accompagne les compagnes et compagnons dans leur projet de vie, chaque projet dépend de la personne, de son âge, de son parcours,… Il peut s’agir d’accompagner quelqu’un pour une reprise de formation, la préparation d’un dossier de retraite, l’accès au logement, ou d’un dossier de demande de titre de séjour auprès de la préfecture… Mes missions sont très différentes d’une personne à une autre, ce qui fait que mon métier d’intervenante sociale est très intéressant.

 

Pourquoi avoir choisi cette voie ?

J’ai toujours été sensible au principe de solidarité, de respect des différences et à la relation à l’autre en général. Il m’a donc semblé évident de me tourner vers un travail social.

 

Pourquoi avoir choisi de travailler à Emmaüs ?

Pour être honnête, ma première expérience au sein de la communauté d’Emmaüs Bourgoin-Jallieu en tant que stagiaire est le fruit du hasard. J’ai en effet toujours fréquenté Emmaüs en tant que cliente et j’ai toujours été admirative du projet de l’Abbé Pierre. À l’époque j’avais 18 ans, avec une pression pour trouver un lieu de stage et il s’avère que c’est tombé sur Emmaüs.

Quand j’ai commencé mon stage, j’ai découvert un lieu très riche : la solidarité, l’accueil inconditionnel, l’autonomie, la revalorisation par l’activité, le vivre-ensemble, le travail compagnons-bénévoles-salariés (ce qui fait le « trépied » d’Emmaüs). J’ai tout de suite accroché avec cet univers, que je n’ai jamais retrouvé dans mes autres expériences.

Quand j’ai appris que la communauté Emmaüs Lyon cherchait une intervenante sociale pour remplacer Marie-Chantal (l’intervenante sociale précédente), il m’a semblé évident de postuler.

 

Quels sont tes relations avec les compagnes et les compagnons ?

Pour le moment, nous apprenons à nous connaître. Marie-Chantal (l’intervenante sociale précédente) a travaillé à la communauté d’Emmaüs Lyon pendant 10 ans, j’ai donc bien conscience qu’il faut du temps pour créer un lien de confiance avec les compagnons afin qu’ils puissent venir demander des conseils sur leurs démarches ou se livrer sur des difficultés rencontrées.

J’ai été très bien accueillie et nous commençons à bien travailler ensemble, certains viennent me voir de manière très ponctuelle, car ils sont autonomes ou tout simplement parce qu’aucun projet n’est en cours pour eux. Et pour d’autres, nous nous voyons plus régulièrement. C’est très variable.

 

Avec qui travailles-tu en dehors des compagnes et des compagnons ?

En dehors des compagnes et compagnons, je travaille avec les responsables de la communauté qui ont en charge l’activité solidaire et la vie communautaire (accueil, départ, gestion des lieux,…).

Actuellement, je découvre encore le territoire et créer petit à petit un réseau en allant à la rencontre des différents acteurs pour mieux comprendre les missions des uns et des autres afin de mieux orienter les compagnes et compagnons (mission local, conseil général, centre social,…).

Je suis aussi en lien avec les partenaires extérieur à la communauté tels que la CPAM, des avocats, des professionnels de santé,…

J’échange aussi beaucoup avec les intervenants sociaux des autres communautés d’Emmaüs, par échange de mails mais aussi lors des rencontres organisées en région ou comme en novembre une rencontre au niveau national.

 

Comment gères-tu la charge émotionnelle qu’implique ton métier ?

Il est primordial de prendre du recul : selon moi, ça passe par différentes choses comme cultiver un équilibre personnel par le biais d’activités, avec les amis, la famille,…

Mais je pense aussi que gérer ses émotions passent par une bonne connaissance de soi-même et accepter l’idée que notre action à des limites : malgré mon investissement et ma bonne volonté, je n’ai pas le pouvoir de tout résoudre.

L’essentiel dans tout accompagnement, c’est l’adhésion de la personne. Avoir cela en tête, ça aide à prendre du recul.

 

Qu’est-ce que t’apportes ton métier au quotidien ?

Dans mon métier, il y a une certaine multiplicité des rencontres, chaque personne est différente avec un parcours, une culture, un vécu,… Et grâce à ça j’ai la chance de rencontrer beaucoup de profils différents et de faire des belles rencontres.

Du fait qu’aucune personne ne se ressemble, chaque jour dans mon métier est différent, il y a une grande diversité dans mes missions.

Pour finir, il y a une certaine satisfaction quand je vois qu’un projet est mené à bout, je suis heureuse de voir les compagnes ou compagnons s’épanouir et retrouver un équilibre personnel.

 

Quelles sont les qualités nécessaires pour bien exercer cette fonction ?

Je pense que les qualités nécessaires sont qu’il faut être disponible et savoir écouter. Mais également, être bienveillant, ce qui selon moi passe par une absence de jugement et le respect de l’autre dans ce qu’il est (respecter ses choix, son rythme, son histoire, ses freins,…).

Pour finir, comme dis précédemment, il faut aussi savoir prendre du recul, pour ne pas se laisser trop affecter par certaines situations ou certaines réactions.

 

Un grand merci à Clémence pour le temps consacré pour l'interview.

Nous te souhaitons pleins de réussite chez Emmaüs Lyon !

 

[ARTICLE] 

JOURNÉE SOLIDAIRE - BAYER CHEZ EMMAÜS LYON 

 

Vendredi 28 septembre 2018, dans le cadre des journées solidaires organisées par Emmaüs Lyon, 12 collaborateurs de l’entreprise Bayer sont venus à la découverte de notre communauté à Vénissieux.

La journée a débuté avec un pot d’accueil autour d’un café-croissant avec Daniela, responsable de communauté, qui a brièvement présenté le Mouvement Emmaüs. 

Ensuite, la journée a enchaîné avec une visite des locaux afin de faire découvrir les différents ateliers aux membres de Bayer.

Ces derniers ont pu donner un coup de main au tri du linge, à la mise en place des vêtements, à la vente des bibelots et - sous les précieux conseils d'un compagnon - à la réparation de nos nombreux vélos.
La matinée est passée très vite, et pendant l'excellent repas concocté les compagnons travaillant dans la cuisine, chacun a pu échanger avec des compagnes, des compagnons, des bénévoles et également des salariés d’Emmaüs Lyon.

En début d’après-midi, après une présentation plus complète des activités, des valeurs et des spécificités d'une communauté Emmaüs, tout le monde est retourné à son poste. Vers 15h30, étant déjà l’heure du débriefing, chaque employé de Bayer a pu s'exprimer. Tout le monde a été impressionné par l’organisation des différents postes de travail chez Emmaüs, allant du quai de collecte des dons par les différentes phases de tri, jusqu’au magasin. Ceux qui étaient au tri du linge ont été fortement étonnés par la charge de travail, car nous recevons à peu près 1 tonne de linge par jour. 

Cette journée s'est achevée dans le partage et la bonne humeur. Les participants ont reçu un petit cadeau et ont été informés sur les différentes modalités de bénévolat et partenariat mises en place par notre association. Nous espérons les revoir bientôt chez Emmaüs !

 

[RETOUR SUR ACTUALITÉ]

ÉVÉNEMENT AUQUEL EMMAÜS A PARTICIPE

 

Le mois d'octobre a été fort en participation à des événements pour Emmaüs Lyon, retrouvez les articles sur notre site internet :

- Festival Jazz sur les places

 

- Le Marché Autrement

 

- 1er Forum Mondial des Alternatives

 

- Nouveau concept : notre revue de presse

 

Très bonne lecture ! 

 

 

 

 

 LES OBJETS LABEL EMMAÜS DU MOIS    

Pot cloisonné chinois

Séchoir Calor des années 70

Toximètre

Haut: 10 cm - Diam: 12 cm

Extérieur décor de fleurs sur fond bleu, au-dessous fleurs également sur fond rouge, 3 pieds laiton et l'intérieur est vernissé de bleu

Orange - Type N 95.05

Sur secteur 220 V

Cet appareil à détecter le monoxyde de carbone était encore utilisé durant la première guerre dans les tranchées

N'a jamais été accroché il est surement resté dans son emballage depuis le temps

Mode d'emploi d'origine

Découvrez notre boutique en ligne !

En plus de notre bric-à-brac à Vénissieux et de nos deux boutiques rue de Créqui à Lyon et rue Gratte-Ciel à Villeurbanne, nous vendons désormais en ligne.

Depuis décembre 2016, le mouvement Emmaüs a en effet lancé sa e-boutique, la coopérative Label Emmaüs, dont la communauté de Lyon est l’une des structures co-fondatrices.

Après un an d’activité, ce ne sont pas moins de 40 associations Emmaüs locales qui proposent des objets sur le site !

Grâce à cette activité, 60 compagnons, salariés en insertion, bénévoles et jeunes en service civiques ont été formés à la gestion d’une activité e-commerce de A à Z : du shooting produit au colisage, en passant par la rédaction web et la gestion de commandes.

Recevez les nouveautés de Label Emmaüs chaque semaine

 


 

www.emmaus-lyon.org

Se désabonner

Cliquez ici pour visualiser en ligne